par Stella Harrisson pour l’Association Psychologues freudiens

Leguil

STOP DSM ! À la maison des cultures du monde, le 5 novembre. (*)

François Leguil, psychiatre, psychanalyste, a eu l’amabilité de répondre à plusieurs des questions que nous avions en tête sur la journée du 5 novembre, STOP DSM :
Pouvez-vous nous dire comment s’est mis en place ce travail, cette journée ?
Il s’agit d’un groupe qui se réunit sous l’égide de Patrick Landman et vise à rassembler tous ceux qui sont prêts à contrer ce DSM. Ce groupe se rencontre régulièrement depuis 2010, pour voir quelles alternatives à cette hégémonie du DSM , danger pour la clinique, sont possibles. Il y a eu un manifeste STOP DSM, signé par 2500 personnes, qui critique cette hégémonie et la conteste . Il propose d’autres modalités de classifications. On ne veut plus du tout de cela. P. Landmann, de l’Espace analytique, a contacté TOUTES les tendances et obédiences psychanalytiques et cliniques. Ce groupe rassemble donc le plus de tendances possibles pour la lutte contre le DSM, tous azimuts. Il est CONTRE l’esprit du DSM, sa philosophie, contre le projet que mène le DSM (…)

C’est à lire sur le site de l’Association Psychologues freudiens