depliant_13_MAI

La perplexité des soignants en psychiatrie est à l’origine du thème de cette journée.

Ils ont participé à la chute du mur des asiles, à la réduction des lits d’hospitalisation et à la réintégration des patients dans la cité sous l’impulsion d’un mouvement humaniste.

Puis, ils ont assisté à l’apparition dans la rue de malades mentaux sans domicile fixe et ont constaté, par les médias, que les murs carcéraux en recevaient une proportion considérable, avec ou sans expertise psychiatrique.

L’actualité sous différentes formes (obligation ou injonction de soins, construction d’Unités Hospitalières Spécialement Aménagées, levées et sorties d’essai d’hospitalisation d’office judiciaire, castration chimique…) déborde désormais largement le cadre soignant.

Différents corps de métier impliqués dans cette journée souhaitent, par des éclairages saisissants, à partir de points de vue multiples, nourrir un débat dans la cité.

Pour qu’un horizon se dessine et que chacun, intéressé et mieux informé, puisse y trouver sa position, sa position de citoyen.