La FMC obligatoire des médecins stoppée

30/04/08 – "Les conseils nationaux de FMC resteront-ils les pilotes de l’avion FMC, en instance de décollage depuis maintenant douze ans ?". Rien n’est moins sûr. Lors de son discours de clôture des EGOS le 9 avril dernier, Roselyne Bachelot avertissait de son intention d’"ajuster le dispositif de formation continue, qui sera redéfini dans le cadre du projet de loi qu’elle portera devant la représentation nationale, dès l’automne". L’ouverture officielle de la période obligatoire de formation médicale continue et d’évaluation des pratiques professionnelles attendra la future loi de modernisation de la santé. Les trois conseils nationaux de FMC des médecins libéraux, salariés et hospitaliers s’inquiètent des projets du gouvernement en la matière et craignent que la prochaine loi "ne remette en cause leurs prérogatives et que le gouvernement confie à la Haute Autorité de santé l’organisation de la FMC". En conséquence, ils viennent de  décider "de suspendre temporairement les agréments des associations de FMC dans l’attente d’une clarification gouvernementale", annonce le Quotidien du médecin (30-04). Néanmoins, les conseils vont continuer l’examen des dossiers envoyés par les organismes mais en suspendant le rendu des décisions d’agrément et l’avis donné à la HAS sur les dossiers d’EPP. "Afin de ne pas rester sur la touche et d’être force de propositions, les trois CNFMC ont décidé de lancer une réflexion pour simplifier le dispositif de FMC, d’EPP. En outre, le conseil national des FMC des libéraux lance un sondage de terrain <http://s3s.fr/l/5XXuxflL14/wanadoo.fr/p.foucras.html>  auprès des médecins", rapporte Medecinews. "Les libéraux pourront ainsi indiquer clairement leur préférence sur l’instance idéale chargée du contrôle de la validation de FMC et d’EPP. Au choix : l’Etat, les Ordres professionnels, la HAS, l’Assurance maladie, ou les CNFMC ? Réponses à rendre avant le 26 mai prochain". Les CNFMC vont faire dans les prochaines semaines "un intense lobbying", ajoute le QDM. Le budget 2009 de formation professionnelle conventionnelle, financée par l’Assurance maladie, est évalué à 35 millions d’euros. Les partenaires conventionnels viennent d’installer le comité paritaire national FPC (CPN-FPC) et arrêter le cahier des charges 2009 des organismes de formation qui a été diffusé en début de semaine par l’OGC, rapporte le journal.
> "Coup de tonnerre sur la formation continue" – Medecinews :
http://www.medecinews.com/index.php?fuseaction=a_suivre_main.ArticleASuivre&articleID=35 <http://s3s.fr/l/5XXuxflL15/wanadoo.fr/p.foucras.html>