La réponse de l’industrie des antidépresseurs

On apprend dans le quotidien Libération que les laboratoires répondent à l’étude de Kirsch sur les antidépresseurs ISRS :

Une étude britannique contestée
QUOTIDIEN : vendredi 29 février 2008

Mardi, une étude de l’université de Hull , reprise spectaculairement à la une de la presse britannique, a mis en doute l’efficacité d’antidépresseurs comme le Prozac ou le Seroxat, estimant que ces médicaments n’avaient guère plus d’effets que des placebos sur les personnes souffrant de dépression. Les porte-parole de plusieurs sociétés fabriquant des antidépresseurs ont contesté les résultats de cette étude, estimant qu’elle n’avait pas du tout pris en compte les résultats positifs produits sur les malades et leurs familles.

 
« Les résultats positifs sur les malades et leurs familles » : à croire qu’ils sont du même ordre ! Vous avez dit placebo ?